Mémoires des lieux





CE CHAPITRE  est en cours de Réaménagement
  

                     
 -MEMOIRES des MURS-
 
MEMOIRES DES LIEUX
 
 

              


Se peut-il qu'un lieu, qu'une maison, puisse conserver des informations du passé??

Il n'y aucune preuve, aucune réponse scientifique.
 

Comment peut-on parler, alors, de mémoire des lieux?....

 




1-LA MEMOIRE

Nous abordons, ici, les sujets suivants: mémoire humaine et cerveau-mémoire collective-mémoire des murs 
et des lieux

Pour ceux qui désireraient aller directement au 2ème paragraphe qui traite plus concrètement des (mémoires ) cliquer sur (lien non actif pour l'instant)



-Mémoire Humaine. 


A l'échelle cellulaire toutes les informations sont mémorisées: Membrane, noyau, ADN..

 
A l'échelle du cerveau, toutes les informations transmises par voie nerveuse ou sanguine sont  repérées, codées et mises en mémoire.




Le cerveau est capable de réceptionner, analyser, associer, et traiter les données
transmises par les 5 sens en continu.

la mémoire sous tend l'activité cérébrale

Pour cela il fait appel à la mémoire pour gérer les réponses instantanément. 

La conscience est nourrie de toute cette connaissance, "puisée" en temps réel, dans la  mémoire vive( ce que nous appelons la mémoire)
et  la mémoire archivée qui siège dans les méandres du subconscient.

Ainsi, on  comprend, son rôle de centralisateur et de coordinateur de l'information.
En ce sens,  mémoires et cerveau sont étroitement imbriqués.

Nous choisirons, donc, Le cerveau comme représentant  de tout ce qui est relatif  aux fonctions rattachées à la mémoire.  

Il  en est le pôle cosmique. (pôle positif)


-Mémoire collective


L'homme n'est pas un être vivant séparé du système universel

Chaque être humain est une pièce du puzzle de l'humanité, associée à l'inconscient collectif ( K. Yung), lequel est relié à la planète... et au cosmos...


Il est possible de faire la comparaison entre le cerveau humain, qui gère l'information individuelle et la conscience de chacun, et un gigantesque cerveau a l'échelle planétaire, dans lequel  serait mémorisé l'ensemble des actes et évènements générés par l'humanité toute entière.

un gigantesque cerveau planétaire
 Ce vaste champ de mémoire étant  appelé: mémoire collective
A l'image du cerveau individuel, il possède une mémoire vive et une mémoire archivée

La partie physique à laquelle il est rattaché est, de fait, la planète dans son intégralité. 


Ce corps, que constitue notre planète, est le pendant tellurique de la mémoire collective comme le corps physique l'est, pour la mémoire individuelle. Actuellement notre planète s'étouffe et a du mal à retrouver un équilibre.

Sommes nous des spectateurs impuissants ou de piètres acteurs d'un film de série noire?

La Terre: expression physique de la mémoire collective
Notons, qu'une petite partie de nos actes antérieurs, y sont enregistrés, puisque nous sommes, à titre individuel, une infime donnée  constituant cette mémoire. Associés, imbriqués avec  ceux d'autres personnes: groupes, familles, ancêtres...

C'est dans la mémoire collective que siègent, aussi, ces "moments clés" que l'on dénomme généralement  tranches de vies antérieures.

Dans cette période formidable de libération, d'expansion des consciences, qui s'effectue à un niveau inimaginable, les forces résultantes poussent les humains à sortir de leur emprisonnement intellectuel. Tout bouge.
 
Tout est en transformation.

-Mémoire des murs, mémoire des lieux

La mémoire des lieux

La planète, comme le corps physique, cristallise tous les agissements, horreurs et actes inconscients de l'humanité. 
Elle en porte les stigmates dans les moindres recoins de terre où se sont déroulés ces différents évènements.

De la même manière, l'histoire de la planète est inscrite dans les différentes strates de sédiments empilés les uns sur les autres, au plus profond de la glace, dans la pierre, à travers les siècles. 

Le passé existe dans les profondeurs de ces couches, mais ne se voit pas.

Tous les actes perpétrés par l'homme, au fil des siècles, en des endroits précis de la planète, sont inscrits. La terre les garde en mémoire. 
C'est la mémoire des lieux 
Celui qui peut lire dans ces inscriptions saura décrypter deux données fondamentales:

   -1 les mémoires sont actives et les vibrations en présence sont puissantes. Elles auront une action très prononcée sur tout ce qui se construit autour. D'une manière générale (sauf dans les lieux dits sacrés ou protégés par l'homme, ou bien sur naturellement naturels ) elles sont négatives.
Elles sont "vivantes" et agressent le plan mental. Le terme "vivant" signifie que des présences plus ou moins fortes ou nombreuses occupent ces lieux.
 
aller directement   mémoires négatives

   - 2 les mémoires sont stagnantes ou dormantes. Les vibrations sont moins agressives; Il n'y a aucune énergie vivante. elles affectent généralement le plan émotionnel.voir fin de chapitre

La mémoire des murs

En fait, un lieu d'habitation n'est autre qu'une infime partie de terrain sur lequel l'homme est venu construire une demeure.

Pour lui, sa famille, ses proches,il investit les lieux, y vit et "marque" plus ou moins, de par ses actes, l'endroit dans lequel il évolue.

C'est bien l'ego ( dans la majeure partie des cas) ou l'âme, (bien plus rarement) qui vont instaurer l'énergie de ce lieu de vie. 
La maison d'habitation, les murs subissent, donc, l'influence vibratoire de l'occupant. 

L'énergie résultante est celle qui est, localement, "restituée" par la terre d'implantation (énergie tellurique). Mémoires du passé, ondes telluriques.

Cette résultante existe sous la forme d'une vibration.

La vibration physique, extrêmement faible,est imperceptible. 
Par contre une autre composante, non physique, beaucoup plus subtile, de cette vibration, est ressenti ou lisible par ceux qui savent la percevoir.

Dans un infime registre de la mémoire collective s'inscrivent, alors, tous les actes marquant liés au passage de ces ego. 

Les murs, la maison,  conservent ces agissements sous forme de vibrations au sein de ce vaste champ de mémoire


 un souvenir..une émotion.
A l'image d'un parfum qui va réveiller un souvenir enfoui au plus profond de nos cellules,   la mémoire est réactivée instantanément dès lors qu'une personne pénètre dans la maison.


Ce registre de la mémoire individuelle, collective ou universelle porte le nom de plan éthérique, ou de plan astral.



cliquer, ici, pour  plus de précisions sur plan éthérique et plan astral





 





 2-Murs et  mémoires émotionnelles


Le vécu, les actes bienveillants ou malveillants, les émotions s’inscrivent et s’enregistrent dans l’espace,  au fil du temps.

Cet espace est relié au plan astral  ou au plan éthérique.
La souffrance, les colères,  les peurs, la violence, la paix, l’amour et toute sorte de sentiments forts  imprègnent les murs comme un papier peint qui se pose jour après jour.
Des personnes ayant vécu des choses sensationnelles ou bien des évènements douloureux laissent des empreintes et des inscriptions.

Celui qui ressent, ou qui possède une sensibilité affinée peut en dégager l’essentiel : « l’ambiance » générale sera lourde, pesante ou au contraire légère et joyeuse.

Les médiums, généralement mis en présence d'un lieu ou d'objets, vont être transportés par ces évènements mémorisés qui marquent le temps. Des scènes de vies, des images successives vont, alors, apparaitre.(voir témoignages en fin de chapitre)non actif actuellement.

La pierre, les métaux, les tissus et globalement tout ce qui est en résonance avec la nature, la Terre, sont d'excellentes antennes conductrices de l'information.

On considère qu’il y a deux catégories d’évènements mémorisés qui créent des « charges » susceptibles d’affecter nos champs émotionnel ou mental.
-les mémoire émotionnelles 
-les mémoires négatives
                                      
LES MEMOIRES EMOTIONNELLES    

mémoires du plan éthérique (1)

 1- Dès que nous communiquons avec un lieu, nous captons les informations qui y sont inscrites.
Cette sensation est tout à fait inconsciente. 
A tout instant notre cerveau enregistre des milliards d’informations, celles qui sont décodées par nos 5 sens et celles qui passent par le sixième sens
Ces dernières ne sont pas de nature physique. 

Seules les personnes douées d’une certaine sensibilité, « à l’écoute », et bien sur, celles qui ont des capacités de clairvoyance vont les pressentir.

Par exemple, une chambre peut avoir une « ambiance pesante » parce que quelqu’un y a vécu douloureusement en étant malade.
De la tristesse,de la colère peuvent y être ressenti.                            
Inconsciemment, et surtout pendant le sommeil, nous décryptons cet environnement invisible qui agit sur nous de manière subtile.                                                                                              

Les charges mémorisées  alourdissent le « climat » de notre habitation et nous affectent émotionnellement.
A la longue, en fonction de la force des empreintes laissées nous  serons plus ou moins sensibilisés.

Ici, il existe des techniques pour dégager ces charges émotionnelles.


Un simple réaménagement  (mobilier, peintures, tapisseries, décoration) peut suffire; brûler de l’encens allège les plans subtils. 
Les modifications des paramètres de la pièce éliminent ces résidus,
Les ondes de formes également.
 Finalement, éliminer ces mémoires s'avère relativement aisé.
Les nouvelles informations se posent sur les anciennes.. et l'ancien disparait.

mémoires du plan éthérique (2)


 Dans ce cas de figure les évènements mémorisés affectent plus le plan mental, créant des pensées troubles générant peurs et un peu d'insécurité. La violence, la haine comme la luxure, sont principalement répertoriées.
A la différence des mémoires précédentes, il y a beaucoup plus de forces de ressenti et ce dernier est amer. 
Les sensations plus présentes ont tendances à nous rendre plus maussades et peuvent nous mettre mal à l'aise.
Ici, encore, il n'y a pas de danger. Seule la sérénité a du mal à percer. de ce fait les personnes fragiles psychologiquement ou ayant tendance à déprimer vont être "encouragées" dans cette voie.

Comment éliminer ces mémoires.?

Les charges sont plus lourdes. Il faut être capable de plus de force que précédemment mais la technique est la même, dans le cadre du réaménagement il faut amener du neuf et de l'énergie. 
Remplacer l'ancien par le nouveau.


Pour ceux qui n'ont pas assez d'énergie: faire venir quelqu'un et parallèlement vous renforcer, vous rééquilibrer. 


On peut opter pour des traitements énergétiques, des pratiques physiques ou artistiques  qui conviennent parfaitement dans ce cas de figure .


 3-Lieux et  mémoires de la Terre

 
LES MEMOIRES physiques   
 mémoires du Sol 

 Ces mémoires sont celles en rapport avec tout ce qui a été enfoui sous terre, au cours du temps, par la nature elle même ou par les humains.

On retrouvera :

- de la pierre, ( ruines, maisons, villages..) ce sont les vestiges de constructions anciennes qui peuvent présenter, quelquefois, un intérêt archéologique.  
- des objets ( métaux, poteries...)




Mais aussi:

-des corps humains ou d'animaux, ossements etc..,

Ces mémoires tendent à créer un déséquilibre énergétique important. Toutefois, si elles ne sont pas négatives, leur  effet peut être assez facilement neutralisé. 
Pour ce faire, il faudra trouver le lien entre sous sol et partie aérienne. 
Dans les propriétés qui ont des puits, un traitement du puits suffira à rétablir l'équilibre.

Mais ce peut être, également, des pierres ou constructions érigés vers le ciel.


 IMPORTANCE des PUITS 

un puits véritable émetteur d'ondes.
Le forage et la construction d'un puits sur un terrain est d'une importance capitale d'un point de vue énergétique.

En effet, les mémoires de la terre circulent dans les réseaux souterrains et les puits  se comportent comme des antennes relais dès lors qu'ils dépassent la surface du sol.

Si le lieu sur lequel est effectué le forage est un lieu chargé  possédant une histoire (voir chapitre...)  et pouvant drainer des forces négatives,  le puits devient, alors un puissant émetteur de ces forces. Il pourra polluer tout le secteur de la maison en réémettant les ondes négatives et les entités qui les génèrent.

  Le lien avec d'autres sources négatives sera alors évident et multipliera les effets nocifs.

Le traitement du puits après traitement du lieu permettra d'inverser les forces en place et d'apporter sur un lieu précédemment négatif, des sources d'ondes positives régénératrices.


 Les mémoires émotionnelles du plan Astral ou mémoires négatives sont traitées dans :

 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire